home | l'église et les sites historiques  

 

clique pour agrandir  L'ÉGLISE DE SAN MICHELE ARCANGELO  
L'église paroissiale est situèe sur une butte qui domine la baie de Trelo et Prelo. La plus ancienne notice remonte au mois de Juillet 1133, et nous la retrouvons sur une petite pierre tombale fixée à la paroi droite renfermée dans un cadre avec cette inscription :" VETUSTAS HUIUS,HIC ET HINC ELUCET. Le texte indique : ''ANI DOMINI MILLESIMO CENTESIMO TRIGEXIMO TERCIO MENSE LULIUS ". La tradition nous renseigne que le temple a ètè bâti sur un préexistant èdificie paièn (d'ici l'origine du mot Pagana,de “Pagus" ou village romain). Il est plus probable qu'au dèbut, sur le promontoire,existait une chapelle pour la garnison militaire Longobarde qui s'ètait ètablie au VII siècle. Les Longobards aimaient beaucoup San Michele, et puisqu'ils étaient disciples de l'arianisme, ils étaient considèrés des paiens par les catholiques.
    <continue>
     
clique pour agrandir TOUR DE SAN MICHELE
Insérée dans le périmètre du cimetière de San Michele di Pagana,sur les rochers qui dégradent vers la mer ,derrière l'église paroissiale, se dresse une tour quadrilatère de modeste hauteur qui, tout en étant vétuste,montre pour la solidité qui la distingue le but pour lequel elle fut bâtie dans le milieu du XVI siècle. Il s'agissait,comme on peut comprendre, d'assurer une protection et une défense contre les pirates turcs sur cette portion de côte où les trois baies de Travello, Prelo et Pomaro représentaient des points d'abordage sûrs dans la partie occidentale de notre golfe. Le 16 mai 1562 on fixa à 600 lires la contribution pour réaliser la fortresse.Par décret du 22 mai suivant,le Doge destinait à ce but les gains de la chancellerie de Rapallo jusqu'au 1er janvier 1563.
    <continue>
     
clique pour agrandir LE CHÂTEAU DE PUNTA PAGANA
À l'intérieur de la 'Villa' à San Michele di Pagana qui, par décision testamentaire du dernier propriétaire, l'amiral marquis Franco Spinola, appartient aujourd'hui au Souverain Militaire de l'Ordre des Chevaliers de Malta,se dresse,entouré de luxuriantes plantes du parc, le Château de Punta Pagana. De forme quadrangulaire, les deux remparts frontaux plus marqués, il est entouré d'un douve qu'on franchit grâce à un pont-levis. C'est une forteresse tre bien conservée, qui confirme les lignes du projet originaire qui est déposé aux Archives Nationales de Gênes, malgrè quelques améliorations réalisées pendant la construction afin d'obtenir la plus complète fonctionnalité.

 

  <continue>